Hasan a besoin de vous !

casestudy jordanie15ALaUne_Article

Hasan a besoin de votre aide

«C’est tellement dur pour moi d’être à la fois leur mère et leur père.»

Hasan Bazazi est âgé de 70ans, et ses petits-enfants font face à des conditions de vie difficiles et à un avenir incertain alors que la crise syrienne entre dans sa cinquième année. Hasan a fui en Jordanie avec ses cinq petits-enfants après que leurs parents aient été tués.

«Je suis choqué» nous a dit Hasan quand nous l’avons rencontré dans le gouvernorat de Mafraq, où un pourcentage élevé de réfugiés syriens vivent. «Les enfants sont traumatisés par la perte de leurs parents.»

«Je fais de mon mieux pour compenser la perte mais il m’est trop difficile d’être leur mère et leur père en même temps. J’ai 70 ans. Je cuisine, je lave leurs vêtements. Parfois un de mes amis m’aide à nettoyer la maison. Je prie Dieu pour avoir une longue vie, ainsi je pourrais les élever paisiblement.»

 Leur troisième année en Jordanie

La famille a énormément souffert durant la tempête de neige qui a touché la Jordanie plus tôt cette année. Les températures sont descendues au-dessous de zéro. «C’est notre troisième année en Jordanie. Nous n’avons aucune source de revenu à part les bons alimentaires que nous recevons. Les enfants et moi supportons comme nous le pouvons le froid glacial.»

Après avoir entendu parler de leur situation à la télévision jordanienne, Islamic Relief a visité Hasan chez lui.

«Nous étions abasourdis quand Islamic Relief a frappé à la porte. Ils tenaient des couvertures et un appareil de chauffage avec un cylindre de gaz. Nous en avions tellement besoin. L’équipe a été très gentille avec les enfants.»

«Les enfants sont si heureux. Ils apprécient l’hiver maintenant. La chaleur, voilà ce dont nous avions besoin. Votre aide nous a aidés à nous sentir mieux. Elle a allégé notre douleur. J’ai pu économiser de l’argent, ce qui m’a permis d’acheter d’autres choses dont nous avions besoin. »

Plus d’aide est nécessaire

Hasan fait partie des 24.909 personnes qui ont bénéficié de notre distribution d’articles essentiels d’hiver pour les familles de réfugiés à Mafraq, Jerash, Ramtha et Irbid.

Le petit-fils de Hasan âgé de dix ans nous a expliqué que ces objets ont aidé sa famille, mais qu’ils manquent encore de tant de choses.

«Avant votre aide, nous tremblions de froid» a dit Mazar. «Maintenant le chauffage est allumé la plupart du temps. Nous nous amusons en regardant la télévision et en jouant à cache-cache.»

«Merci Islamic Relief, ne nous oubliez pas. Nous avons besoin d’une éducation, c’est notre seul espoir

 Hasan a acquiescé, précisant que l’aide reçue par la famille permet de payer le loyer et de vivre avec dignité. Une vie digne, voilà ce que nous recherchons. La dignité est la seule chose qu’il nous reste.»

Depuis le début de la crise, il y a quatre ans, Islamic relief fournit de l’aide humanitaire pour protéger les vies et la dignité des victimes. Nous travaillons à l’intérieur de la Syrie et dans les pays voisins comme la Jordanie, l’Irak et le Liban, pour aider ceux affectés par les combats. Jusqu’ici, nous avons pu venir en aide à plus de sept millions de personnes.

Continuez à soutenir notre action en Syrie !

Agissez!